Lufthansa : résultat opérationnel en hausse de 62,1 % pour 2013

  • © Atout France - Phovoir

Lufthansa : résultat opérationnel en hausse de 62,1 % pour 2013

Lufthansa poursuit son plan d’assainissement et dégage en 2013 un bénéfice opérationnel d’un peu plus d’un milliard d’euros hors éléments exceptionnels

A l’issu de l’exercice 2013, Lufthansa a dégagé un bénéfice net de 313 millions d’euros, en baisse de 74,5 % par rapport à 2012 (1,228 milliard), pour un résultat opérationnel de 697 millions d’euros, en recul de 16,9 % par rapport aux 893 millions d’euros un an plus tôt.
Le chiffre d’affaires du groupe a, quant à lui perdu 0,4 % et s’établit à 30,028 milliards d’euros contre 30,135 milliards en 2012. Les coûts en carburant d’un montant de 7,1 milliards d’euros ont baissé pour leur part de 334 millions d’euros par rapport à 2012.

Allégé des coûts très élevés de restructuration et des frais de développement de nouveaux projets, Lufthansa a enregistré en 2013 hors éléments exceptionnels une hausse de 62,1 % de son bénéfice opérationnel qui atteint ainsi 1,042 milliard d’euros par rapport aux 643 millions d’euros réalisés en 2012.
L’amélioration de la rentabilité du groupe est due notamment aux performances de l’activité passage. Cette division représente 495 millions d’euros de résultat opérationnel.

En 2013, l’ensemble du groupe Lufthansa a transporté 104,6 millions de passagers ce qui représente une hausse de 1 %. Le taux d’occupation de 79,8 % a lui aussi augmenté de 1 %. En moyenne 8 sièges sur 10 étaient donc bien occupés dans les avions du groupe, les capacités n’ayant été augmentées qu’avec précaution.

Ceci permet à Lufthansa de conserver sa position de leader avec un écart de 26,2 millions de passagers devant son rival Air France-KLM, qui arrive en seconde position avec 78,4 millions de passagers transportés en 2013 soit 1,3 % de plus qu’en 2012.

L’écart est encore plus important avec sa concurrente Air Berlin, seconde compagnie allemande après Lufthansa, laquelle n’a plus transporté que 31,5 millions de passagers en 2013, une baisse de 5,4 % par rapport à 2012. Ce résultat n’est toutefois pas étonnant, Air Berlin ayant du abandonner de nombreuses lignes suite à ses difficultés financières.

Pour 2014, Lufthansa table sur un bénéfice opérationnel en hausse d’environ 40 % compris entre 1,3 à 1,5 milliard d’euros et de 2,65 milliards pour 2015. Le plan d’assainissement « Score » reste inchangé et doit améliorer les résultats de 1,5 milliard d’euros supplémentaires d’ici 2015.