Allemagne : fréquentation essentiellement européenne

  • © Atout France / Phovoir

Allemagne : fréquentation essentiellement européenne

Sur les cinq premiers mois de l’année, les nuitées étrangères en Allemagne, composées aux trois quarts de nuitées européennes, ont augmenté de 3,2 %.

Le tourisme réceptif en Allemagne s’est développé de façon positive au cours des cinq premiers mois de l’année avec 24,5 millions de nuitées en provenance de l’étranger soit 3,2 % de plus qu’en 2012.
Les 118,6 millions nuitées domestiques sont par contre restées un peu en dessous de celles de 2012 dans le total toutefois presque inchangé pour cette période de 143,1 millions de nuitées.

La très grande majorité des nuitées en provenance de l’étranger a été générée par des touristes européens (75,8 %) avec 18,57 millions de nuitées en croissance de 3,4 % par rapport à l’année précédente.
De fortes hausses en provenance de Russie (+ 21,2 %), d’Israël (+ 19,5 %) et des pays arabes du Golfe (+ 16,3 %) ont également été enregistrées au cours de cette période.
De bonnes performances ont en outre été réalisées par les pays proches comme la Suisse (+ 5 % avec 1,87 million de nuitées), deuxième marché émetteur après les Pays-Bas, la Grande-Bretagne (+ 8 % avec 1,67 million de nuitées), le Danemark (+ 5,2 %) et la Pologne (+ 8,0 %).

Si la croissance se poursuit sur les principaux marchés émetteurs, une augmentation de 2 à 3 % de la fréquentation étrangère est possible pour l’année 2013. Les grandes inondations qui ont eu lieu en juin devraient cependant avoir des effets négatifs sur le bilan touristique des 6 régions concernées.

Le nombre de nuitées en juin a d’ailleurs baissé de 2 % par rapport à juin 2012 ce qui fait que le total des nuitées enregistrées au premier semestre (181,5 millions) est à peu près analogue à celui de 2012 avec 30,9 millions de nuitées en provenance de l’étranger, en hausse de 3 % et 150,6 millions de nuitées domestiques, en baisse de 1 % par rapport à l’année précédente.

Afin que les touristes étrangers ne se laissent pas rebuter par les dégâts subis par les inondations, le Ministère Fédéral de l’Economie a attribué à la DZT (Office National Allemand du Tourisme) un budget spécial d’un montant de 250.000 euros. Cette somme va être entièrement consacrée à des actions marketing à l’étranger et seront destinées à montrer que l’Allemagne n’a néanmoins rien perdu de son attractivité en tant que destination de vacances.

L’Office du tourisme du Land de Saxe TMGS investit pour sa part quelque 750.000 euros supplémentaires dans une offensive publicitaire destinée à sauver la saison estivale et l’automne en précisant qu’à la mi-juillet moins de 5 % des hôtels et des attractions touristiques de la Saxe souffrent encore des suites des inondations de juin.
2,6 millions d’encarts ont été publiés à cet effet dans les grands quotidiens, le magazine Stern, les médias online et sur Facebook juste avant le début des vacances scolaires dans les 3 Länder les plus peuplés d’Allemagne : la Rhénanie du Nord-Westphalie, la Bavière et le Bade-Wurtemberg.

L’Etat fédéral et les Länder ont par ailleurs mis en place un fonds de secours d’un montant de 8 milliards d’euros pour contribuer à la remise en état de toutes les régions touchées par ces inondations dont les dégâts sont d’ores et déjà évalués à environ 11 milliards d’euros.